Paris 2024 : une candidature attendue en France et au-delà

A quelques mois de la désignation de la ville hôte par le Comité International Olympique, Paris fédère aujourd’hui largement derrière sa candidature. Près de 7 Français sur 10 (69%) soutiennent ainsi le projet parisien, un résultat en hausse de 8 points depuis un an (Odoxa/RTL, 22-23 février 2017). Si cette adhésion est naturellement encore plus forte chez les amateurs de sport (77%), les Jeux Olympiques intéressent bien au-delà d’un noyau de passionnés et 73% des Français disent suivre ce rendez-vous sportif quadriennal. Alors que le soutien populaire a fait défaut à Budapest, qui s’est finalement retirée de la course suite à une pétition des opposants au projet, Paris peut donc s’appuyer sur un socle de soutien solide et de surcroit en progression.

Au-delà du souhait d’accueillir cet évènement, les Français se montrent plutôt confiants dans le duel qui opposera la ville Lumière à Los Angeles. Après les échecs de 2008 et 2012, 65% des Français estiment ainsi que Paris sera cette fois désignée comme ville hôte pour 2024, une confiance en hausse de 16 points en un an.

Au-delà de ce soutien hexagonal, la désignation de Paris est également fortement souhaitée à travers le monde. Confirmant l’attraction exercée par la ville Lumière, la candidature française est aujourd’hui largement soutenue par l’opinion publique des deux géants asiatiques que sont l’Inde et la Chine (Cf. graphique ci-dessous). La candidature française rencontre également un très large écho au Brésil, dernier pays hôte, ainsi qu’en Russie. Même aux Etats-Unis, où Los Angeles est pourtant candidate, les avis sont assez partagés entre Paris et la Cité des Anges.   

Préférence comparée pour l’organisation des Jeux Olympiques de 2024

15 mars 2017 / Études
Portrait de Département Opinion
Département Opinion